L'emploi des Bac+2

Observatoire des Bac+2 Commerce
Quel est le devenir des jeunes diplômés de BTS et de DUT ?

Le marché de l'emploi est-il porteur en 2011 ?


Vous pensez que le marché de l’emploi à Bac+2 Commerce ne vous offre pas assez d’opportunités ? Que trouver un emploi est laborieux pour un jeune diplômé Bac+2 Commerce ? Que les contrats signés sont précaires ? Que la rémunération d’un premier emploi ne dépassera pas le smic ? Vous pensez que trouver un bon emploi passe obligatoirement par la poursuite d’études ?

Réalité ou pessimisme ?

Beaucoup de personnes se laissent aller à penser que la situation actuelle des jeunes diplômés Bac+2 Commerce ne paraît pas très brillante et que le marché de l’emploi est sans espoir pour eux !
Pour vérifier cette thèse, Initialis a voulu apprendre par les jeunes la vraie réalité post-diplôme. Nous avons élaboré un questionnaire, qui a été administré à plus de 500 jeunes diplômés des promotions 2009 et 2010 issus des formations BTSManagement des Unités Commerciales, BTS Négociation et Relation Clientèle, et DUT Techniques de Commercialisation.
Voici les résultats obtenus auprès des jeunes diplômés de toute la France : les Bac+2 Commerce sont plébiscités !
Un jeune diplômé qui souhaite se lancer dans la vie professionnelle avec un Bac+2 a toutes les chances de trouver un emploi en adéquation avec son projet professionnel et sa formation.

Une durée de recherche d'emploi minime !

En effet, nous constatons qu’en moyenne 75 % des jeunes diplômés qui recherchent un emploi le trouvent en moins de 2 mois. Marion Brichard qui a suivi un BTS MUC au lycée Jean Lurçat – Paris, diplômée en 2010, a intégré les magasins Kookaï rapidement : « Il m’a fallu moins d’un mois entre l’envoi de CV à diverses entreprises et la signature de mon CDI !»




Un emploi en peu d’entretiens !

De plus, 80 % trouvent un emploi en passant moins de 5 entretiens avec 5 entreprises différentes. Voilà qui démontre que les profils des Bac+2 sont en adéquation avec les exigences des entreprises et en phase avec la réalité du marché. Kévin Martins a obtenu son BTS NRC en 2010 : « Le processus de recherche d’emploi a été assez rapide pour moi, en moins de 3 mois et en 3 entretiens j’ai trouvé un emploi. »
Il est donc important pour chaque futur diplômé de se poser les bonnes questions et de savoir si le projet professionnel correspond ou non à cette réalité et aux besoins des entreprises.




Les secteurs du commerce qui recrutent !

Les jeunes diplômés peuvent trouver un emploi dans différents secteurs d’activés liés à leurs formations et en fonction de leurs affinités. Ainsi, certains secteurs, forts d’une dynamique de marché, recrutent des jeunes diplômés Bac+2 Commerce. Mathieu, issu d’un DUT Techniques de commercialisation (2007) Bordeaux (33) et d’un parcours grande école à l’INSEEC - Bordeaux(2010), a intégré Conforama : « J’ai toujours voulu travailler dans le secteur de la distribution, aujourd’hui c’est chose faite ! Je suis responsable de rayon décoration, libre service et petit meuble. »
Le secteur bancaire par exemple recrute 19 % des jeunes diplômés Bac+2 issus des formations BTS MUC/NRC et DUT TC. Les secteurs de la distribution (grande distribution et distribution spécialisée) ainsi que les services recrutent respectivement 21 % et 35 % des jeunes diplômés Bac+2. Michaël, diplômé d’un BTS Force de vente de l’Institut des forces de vente et CCI de Colmar, est conseiller clientèle à la Caisse d’Epargne : « J’ai intégré le secteur bancaire car cela correspondait à mon projet professionnel. Je vais évoluer d’ici peu au sein de la Caisse d’Epargne pour devenir gestionnaire de clientèle. »




Un contrat de qualité dès la sortie !

La nature du contrat obtenu est un élément très intéressant et révélateur de la volonté des entreprises à recruter de jeunes diplômés Bac+2 Commerce.
En effet, les 3/4 de ceux qui entrent dans la vie professionnelle obtiennent un CDI ou sont embauchés en CDD en vue d’un CDI dès leur premier emploi. Ce chiffre démontre une garantie de qualité de recrutement.
L’exemple de Rodolphe, issu d’une formation BTS NRC au lycée en Forêt – Montargis, en est l’illustration : « J’ai signé mon CDI au Crédit Agricole avant même d’avoir obtenu mon diplôme ! »




Une rémunération valorisante et très vite évolutive !

En ce qui concerne la rémunération des jeunes diplômés Bac+2, deux éléments importants ont été pris en compte : la nature et le niveau de rémunération.

Pour la quasi-totalité des jeunes diplômés ayant un emploi, la rémunération peut être composée d’un salaire fixe, ou d’un salaire fixe accompagné de primes sur objectifs.
Le salaire moyen brut mensuel pour un jeune diplômé issu de la promotion 2008 est de 1 500 € brut. Celui d’un jeune diplômé issu de la promotion 2009 est de 1 423 € brut.

Il faut savoir que le salaire médian en France est de 1 500 € brut mensuel et le smic de 1 343,77 € bruts mensuels au 1er juillet 2010.

Lors de sa première embauche, un jeune diplômé pourra donc prétendre à un salaire mensuel convenable, environ à 200 € brut mensuel audessus des revenus minimum. Ainsi, Alexis Laroumanie qui a obtenu son BTS NRC au lycée Saint-Joseph-du-Moncel à Pont-Sainte-Maxence et est aujourd’hui conseiller de vente chez Aelia nous raconte que «mon salaire se situe entre 1 600 et 1 699 € brut mensuel, il est réparti entre un fixe, des primes sur objectifs et des avantages en nature. Cela me convient, correspond à mes attentes et au poste que j’occupe. »




Les jeunes diplômés : heureux d’être salariés !

Au final, la quasi-totalité des jeunes diplômés se sentent heureux dans leur emploi, ils ont construit un projet professionnel adapté et intégré des entreprises qui ont su considérer leurs profils comme une véritable valeur. Comme le dit Lydhia Toudeft de BTS MUC au lycée Gustave-Eiffel de Bordeaux et qui est devenue chargée de clientèle assurance à la Matmut : « Je me sens bien dans le monde du travail et je prends plaisir à faire mon métier. Je crois que c’est le plus important ! »




Arrêtons d’être pessimiste, la réalité est enthousiasmante pour les Bac+2/3 Commerce !

En contact avec plus de 300 recruteurs de grandes entreprises, Initialis est au coeur des attentes et des besoins du marché du travail des Bac+2/3 Commerce. Les besoins se font sentir non seulement en quantité mais aussi en qualité.
Aujourd’hui, avec cette enquête nationale sur plus de 500 jeunes diplômés, nous démontrons que le discours des entreprises est en conformité avec les promesses : elles tiennent vraiment leurs engagements, témoins à l’appui !

Un jeune diplômé Bac+2 Commerce qui souhaite s’insérer dans la vie professionnelle a toutes les chances de trouver :
• un emploi qui correspond à ses attentes
• de le trouver très vite
• en très peu de rendez-vous et d’entretiens
• en CDI
• avec une rémunération autour de 1 500 € brut par mois et des avantages non négligeables et en plus il est heureux !!!

Ce bonheur a toutefois un prix !

Il n’est ouvert qu’à ceux qui ont réfléchi à leur avenir !A ceux qui ont consacré un peu de temps à eux-mêmes ! A ceux qui ont défini un vrai projet professionnel en phase avec les métiers des entreprises qui recrutent !

Les autres,qui présentent des projets en décalage total avec la réalité des entreprises, grandes ou petites, sont inadaptés au monde du travail et sont en quête d’un Graal ! Ils ne recherchent pas un employeur mais un sponsor, ils ne recherchent pas un métier mais se bercent d’illusions, ils ne veulent pas travailler mais veulent être payés parce qu’ils sont présents !

A vous de prendre votre destin en main, à vous de vous procurer les armes de votre succès, à vous d’être des hommes et des femmes avertis et libres !

A vous de faire le bon choix !